Les activités de piègeage n’épargnent pas les espèces de la faune sauvages, particulièrement les rongeurs.